Biographie

Sandrine Martin a vécu sept mois et demi de sa vie dans les années soixante-dix mais elle ne s’en souvient pas très bien. Elle fait ensuite du patin à roulettes, lit de manière compulsive romans et paquets de céréales, et élève des hamsters. Un matin au lycée elle parle avec Xavier Gélard au lieu d’écouter le cours de mathématiques. De cette discussion naît onze ans plus tard un livre noir et vert : Le Souterrain, aux éditions de l’An 2. Puis elle réalise les bandes dessinées L'Œil lumineux (Actes Sud/l'An 2), Niki de Saint Phalle, le Jardin des secrets (Casterman), Petites Niaiseuses, (Misma), et dessine sculptures de couettes et tas de matière visqueuse pour La Montagne de Sucre (L'Apocalypse).
Elle vit à Paris avec son rotring et toute une collection de crayons à papier.

Bibliographie

Illustration

Photo Anne-Lena Michel

Sandrine Martin